Nocibé livre bataille pour garder 65 franchisés

329 appréciations
Hors-ligne
L'enseigne, qui a absorbé son acheteur en France, négocie avec les franchisés du groupe allemand pour les convaincre de ne pas rejoindre Sephora ou Marionnaud.

Un an après le rachat de Nocibé par l'allemand Douglas, la guerre pour la deuxième place du marché du soin, de la parfumerie et du maquillage n'est pas terminée. La dernière bataille se livrera d'ici à Noël. Profitant de la notoriété de Nocibé dans l'Hexagone, le nouvel ensemble franco-allemand a fait passer tous les magasins français Douglas en propre sous enseigne Nocibé. Cette absorption «à l'envers» apporte 93 points de ventes supplémentaires au deuxième acteur du secteur en valeur, avec 950 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2013. Mais ce n'est pas terminé. Le sort des 90 franchisés, qui composent la moitié du réseau français de Douglas, n'est pas encore réglé. Vingt-cinq d'entre eux ne pourront rester dans le groupe, pour des raisons de concurrence (tout comme 13 autres magasins intégrés).

Pour les 65 autres, même «s'ils ont très envie de rejoindre Nocibé», estime la patronne de l'enseigne Isabelle Parize, le passage sous un contrat plus contraignant pourrait les pousser à rejoindre la concurrence, ou à reprendre leur indépendance. «Tout changement d'enseigne est une période d'opportunité pour la concurrence», confirme un connaisseur du secteur. En effet, ces affiliés Douglas représentent 10 % du réseau de Nocibé. Un renforcement que Sephora et Marionnaud vont tenter de contenir car, depuis la fusion, Nocibé dispose du réseau le plus dense. La position de leader de Sephora (un tiers du marché en valeur) ne paraît pas menacée. En revanche, Marionnaud (20 %) va regarder ces dossiers de très près pour éviter de décrocher face à Nocibé (25 %).

Offensive promotionnelle

Marionnaud comme Sephora, qui ne travaillent pas avec des franchisés, devront soit convaincre les propriétaires de leur céder leur fonds de commerce (mais Nocibé et Douglas ont un droit de préemption en cas de cession), soit se résoudre à accueillir des franchisés.

Le choix des franchisés Douglas sera déterminant sur le commerce très disputé de la parfumerie. Déjà les trois enseignes affûtent leurs armes pour Noël. Nocibé devra réagir à l'agressivité promotionnelle déployée depuis la rentrée par Sephora, afin de garder sa dynamique du début d'année. Sur un marché en baisse de 1 %, le chiffre d'affaires de Nocibé a avancé de 4 % à fin août. Une performance portée par le maquillage et les parfums qui ont progressé en volumes et en valeur depuis janvier. En revanche, les soins - 20 % des ventes - ont reculé de 5 % en valeur, et «encore plus en volumes», selon la direction. Dans ce contexte très concurrentiel, les trois enseignes se retrouvent en revanche sur un point: la nécessité de réagir aux offensives de lancées par la grande distribution et les nouveaux entrants (Kiko, M.A.C…). Elles misent sur le développement de marques propres, plus rentables. En investissant dès 2006 ce créneau, Sephora a pris une longueur d'avance (au moins la moitié de ses ventes). Nocibé, qui veut profiter de synergies avec Douglas sur les marques propres, réalise 10 % de son activité grâce aux MDD. Soit la même proportion que chez Marionnaud.

Isabelle Parize élargit ses fonctions

Trois ans après son arrivée à la tête de Nocibé, Isabelle Parize élargit ses fonctions. Tout en gardant la tête de l'enseigne en France (qui a absorbé Douglas dans l'Hexagone), elle prend la direction de Douglas Europe du Sud (Italie, Espagne, Portugal). Elle aura par ailleurs en charge le développement des marques propres du groupe au niveau global, un travail qu'elle a déjà mené à bien chez Nocibé où les MDD (Nocibé et Artist') représentent désormais 10 % des volumes.


Source : Le Figaro.fr - Par Olivia Derreumaux - Publié le 09/10/2014

"Celui qui n'a pas le courage de se rebeller n'a pas le droit de se lamenter". Ernesto Guevara dit "Le Che"

153 appréciations
Hors-ligne
Bizarre tout le monde a toujours très envie ...

129 appréciations
Hors-ligne
Les espagnoles portugaises et italiennes passe sous l'emprise de notre PDG aie aie aie madre de dios !

153 appréciations
Hors-ligne
Mais chère Pinkpanther il faut bien partager on ne va pas tout garder pour nous quand même
Je dirais même ... , mais en toute transparence bien sûre

30 appréciations
Hors-ligne
Viva Don Salluste...Viva notre bienfaiteur...Viva notre grand ami



Et rappelez-vous : les pauvres c'est fait pour être très pauvre et les riches très riches




129 appréciations
Hors-ligne

153 appréciations
Hors-ligne
Don Salluste est tellement ressemblant j'imagine trop avec les pompons

Mon seignor il est l'or l'or de se réveiller

30 appréciations
Hors-ligne
Ce sujet est fermé, vous ne pouvez pas y répondre
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie

NOCIBÉ DANS LES MÉDIAS.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres

Liens utiles : La CGT | CGT Commerce et services | CGT Commerce et services de Paris | Ministère du Travail | Inspection du travail de Paris | Legifrance | Village de la justice | Service-Public.fr | Fongecif IDF | Compte Personnel de Formation | L'Assurance Maladie | Mercer (Mutuelle) | GAN (Prévoyance) | Vauban Humanis (Retraite) | Action logement | Vilogia | Et voilà le travail | Harcèlement Moral Stop | Stop harcèlement de rue | Syriel | Comité d'entreprise

Forum | Newsletter | Mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Plan du site


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion