Congés payés

354 appréciations
Hors-ligne
QUI A DROIT AU CONGÉS PAYÉS ? 

Tout salarié bénéficie d'un droit à congés payés, quelque soit son contrat CDI, CDD et son temps de travail (à temps plein ou temps partiel). Aucune condition d'ancienneté dans l'entreprise n'est imposée pour ouvrir droit aux congés.

DURÉE DU CONGÉS 

Comment calculer les jours de congés légaux ?

La durée légale des congés payés est déterminée de la manière suivante : 2,5 jours ouvrables acquis par mois de travail effectif chez le même employeur. Cette durée correspond à 30 jours ouvrables (soit 5 semaines) pour une année complète de travail effectuée durant la période de référence prise en compte pour le calcul. Cette durée est valable pour les salariés à temps plein et à temps partiel.

Toute période équivalente à 4 semaines ou 24 jours est assimilée à un mois de travail effectif. Ainsi, pour acquérir l'ensemble des jours de congés annuels, il n'est pas nécessaire d'être présent tout l'année. Par exemple, il suffit de justifier de 48 semaines de travail effectif durant la période de référence pour bénéficier des 30 jours de congés payés annuels.

Certaines absences sont prises en compte pour le calcul des jours de congés.

Si le salarié ne peut pas justifier d'une année complète, le salarié acquiert 2,5 jours ouvrables de congés payés pour chaque période :

- de 4 semaines de travail effectif,
- ou, si le calcul est plus favorable au salarié, de 24 jours travail effectif (si les horaires du salarié sont répartis sur 6 jours par semaine), ou de 22 jours (horaires sur 5 jours 1/2 par semaine), ou de 20 jours (horaires sur 5 jours).

Lorsque le nombre de jours ouvrables acquis n'est pas un nombre entier, la durée du congé est portée au nombre entier immédiatement supérieur.

L'employeur est en droit de calculer les jours de congés en jours ouvrés, à condition que ce mode de calcul garantisse au salarié des droits à congés au moins égaux à ceux résultant du calcul en jours ouvrables.


Quelle période de référence retenir pour le calcul ?

Le calcul du nombre de jours de congés acquis est effectué en se basant sur une période de référence. Celle-ci est fixée du 1er juin de l'année précédente au 31 mai de l'année en cours, sauf dispositions conventionnelles ou collectives contraires.

Certaines entreprises ont l'obligation de s'affilier à une caisse de congés payés (entreprises des secteurs du BTP et des spectacles). Dans ce cas, la période de référence est fixée du 1er avril de l'année précédente au 31 mars de l'année en cours.


DATES DE DÉPART EN CONGÉS 

À quelle période peut-on prendre ses congés ?

La période de prise des congés payés est fixée par les conventions ou accords collectifs, à défaut par l'employeur. Elle peut s'étendre sur tout ou partie de l'année. Dans tous les cas, elle comprend la période légale du 1er mai au 31 octobre.

La période de prise des congés payés est portée à la connaissance des salariés au moins 2 mois avant l'ouverture de la période.


Combien de jours de congés payés peut-on poser simultanément ?

Le salarié ne peut pas poser plus de 24 jours ouvrables de congés consécutifs (soit 4 semaines). Toutefois, par dérogation individuelle, l'employeur peut accorder au salarié un congé plus long s'il justifie de contraintes géographiques particulières.

Lorsque les jours de congés sont posés entre le 1er mai et le 31 octobre (congé principal), le salarié doit bénéficier d'au moins 12 jours ouvrables de congés consécutifs. En dehors de cette période, cette durée minimale n'est pas imposée.


Qui fixe les dates des congés ?

C'est l'employeur qui fixe les dates et l'ordre des départs en congés (sauf s'il est fixé par convention, accord collectif ou usage). Le plus souvent, le salarié pose les dates de congés qu'il souhaite prendre. Cependant, l'employeur peut les refuser. Le congé est alors pris à d'autres dates.

Les dates et l'ordre de départ sont communiqués à chaque salarié et affichés au moins 1 mois à l'avance, dans les locaux normalement accessibles aux salariés. Les dates ne peuvent être changées moins d'un mois avant le départ, sauf circonstances exceptionnelles.

Les salariés mariés ou liés par un pacte civil de solidarité (Pacs) travaillant dans la même entreprise ont droit à un congé simultané.


Peut-on fractionner les congés ?

Le salarié n'est pas obligé de prendre tous ses congés en une fois, sauf si le nombre de jours de congés acquis ne dépasse pas 12 jours ouvrables (soit 2 semaines).

Lorsque le congé principal (entre le 1er mai au 31 octobre) dure entre 12 et 24 jours ouvrables, il peut être pris de manière fractionnée (avec l'accord du salarié), à condition qu'une des périodes de départ en congés dure au minimum 12 jours ouvrables continus. Ces 12 jours sont pris au cours de la période allant du 1er mai au 31 octobre, sauf dérogation prévue par accord collectif ou accord individuel du salarié.

Les jours restant dus peuvent être accordés, en une ou plusieurs fois, en dehors de la période du 1er mai au 31 octobre. Si c'est le cas, le salarié a droit à des jours de repos supplémentaires, dans les conditions suivantes :

- 2 jours supplémentaires s'il prend 6 jours minimum de congés en dehors du 1er mai au 31 octobre,1 jour de repos supplémentaire s'il prend entre 3 et 5 jours de congés en dehors de cette même période.Toutefois, une convention ou un accord collectif peut imposer le renoncement aux jours de repos supplémentaires.
- Si la demande de fractionnement est faite par le salarié, l'employeur peut accorder le fractionnement à condition que le salarié renonce aux jours de repos supplémentaires.

Le fractionnement de la 5e semaine de congés n'ouvre pas droit aux jours de repos supplémentaires.


SITUATION DU SALARIÉ PENDANT LE CONGÉS 

Le salarié n'a pas le droit de travailler durant ses congés.Toutefois, il existe une dérogation au bénéfice des salariés embauchés par contrat vendanges pendant leurs congés payés.

INDEMNITÉ DE CONGÉ PAYÉ

Le salarié ayant acquis le droit de prendre des jours de congés perçoit une indemnité de congé payés. Cette indemnité est calculée de 2 manières :

- par la règle du 10e, qui prévoit que l'indemnité est égale au dixième de la rémunération brute totale perçue par le salarié au cours de la période de référence,
- et par la règle du maintien de salaire, qui prévoit que l'indemnité de congés payés est égale à la rémunération que le salarié aurait perçue s'il avait continué à travailler.C'est le montant le plus avantageux pour le salarié qui est payé.

Pour effectuer le calcul, l'employeur peut tenir compte

- soit du nombre moyen de jours ouvrés ou ouvrables,
- soit du nombre réel.

Exemple : un salarié perçoit 1 820 € bruts par mois, soit une rémunération au cours de la période de référence de 21 840 €.

S'il prend 2 semaines de congés payés (soit 12 jours ouvrables) au cours d'un mois qui comporte 27 jours ouvrables, le calcul du maintien de salaire est effectué ainsi : 1 820 x (12/27) = 808,88 €.

Pour la même durée de congés, le calcul du dixième de la rémunération brute est effectué ainsi : (21 840/10) x (12/30) = 873,60 €.

Le salarié perçoit alors 873,60 € pour ses 2 semaines de congés payés.

Source : www.service-public.fr  
"Celui qui n'a pas le courage de se rebeller n'a pas le droit de se lamenter". Ernesto Guevara dit "Le Che"
Ce sujet est fermé, vous ne pouvez pas y répondre
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie

RAPPEL DE LA LOI EN VIGUEUR.


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 135 autres membres

Liens utiles : La CGT | CGT Commerce et services | CGT Egalité Professionnelle | Ministère du Travail | Inspection du travail | Legifrance | Village de la justice | Service-Public.fr | CIC Epargne salariale | Compte Personnel de Formation | L'Assurance Maladie | Mercer (Mutuelle) | GAN (Prévoyance) | Vauban Humanis (Retraite) | Action logement | Et voilà le travail | Harcèlement Moral Stop | Stop harcèlement de rue | Syriel | Comité social et économique

Forum | Newsletter | Mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Plan du site


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion