20/03/2020 : Minimum légal même dans ces circonstances

373 appréciations
Hors-ligne
Vous avez dû recevoir, via vos RM, un mail de notre PDG, vous informant que les congés non pris avant le 31 mai ne seront pas reportés.
 
Il s’agit d’une décision unilatérale de la direction, qui une fois de plus, n’a pas pris en compte notre avis, puisque nous avions demandé de donner le choix aux salariés de solder leurs congés ou pas et de ce fait, de pouvoir les reporter.
 
Nous avions aussi demandé que le chômage partiel soit complété par des formations e-learning pour que les salariés, qui ne sont pas au smic, perçoivent 100% de leur salaire net au lieu des 84% légaux, ce qui a également été refusée par la direction.
 
Comme à son habitude, Nocibé se contente de donner le minimum légal à des salariés qui n’ont pourtant pas hésité à venir travailler dans les magasins, malgré le manque de protection face au Covid-19 et aux risques de contamination que nous connaissons aujourd'hui !
 
Vos déléguées CGT
"Celui qui n'a pas le courage de se rebeller n'a pas le droit de se lamenter". Ernesto Guevara dit "Le Che"

3 appréciations
Hors-ligne
Bonjour et pour les recup alors en théorie c'est 50% l'employeur qui impose et 50% l'employé qui choisit ??
Merci 
Protegez vous bien 
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie

SUJETS D'ACTUALITÉ.


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 166 autres membres